top of page
Post: Blog2_Post

đŸŒŒLe tempĂ©rament bilieux/colĂ©riqueđŸŒŒ


Le tempérament bilieux/colérique et son caractÚre
Le tempérament bilieux/colérique et son caractÚre

đŸŒ±La morphologie

L’expression « ĂȘtre bilieux » sert parfois Ă  dĂ©signer quelqu’un d’irritable, impatient, s’emportant vite, de trop soucieux, s’inquiĂ©tant de tout.

Les personnes de tempérament colérique ont un systÚme musculaire et osseux bien développé qui leur donne une stature athlétique. Le squelette est, elle aussi, forte.Les colériques ont une bonne colonne vertébrale et des épaules larges. Leur tronc est de forme rectangulaire. Leurs bras et leurs jambes sont également longs et musclés.


đŸŒ±L’activitĂ© physique

De nature ardente, les colĂ©riques sont volontiers en mouvement. Leur constitution athlĂ©tique les pousse Ă  l’action. Ils aiment dĂ©penser leur Ă©nergie dans des activitĂ©s physiques soutenues ou de loisirs.

Être actif est un plaisir pour les colĂ©riques, et pas du tout une corvĂ©e. TrĂšs moteurs, ils rĂ©agissent rapidement et prĂ©fĂšrent l’action Ă  la rĂ©flexion. Quand les choses vont trop lentement ou qu’on les empĂȘche d’agir, ils s’impatientent et, comme leur nom le laisse entendre, se mettent en colĂšre.


đŸŒ±L’alimentation

Les colĂ©riques sont des bons mangeurs. Leurs activitĂ©s physiques les mettent en appĂ©tit. Ils aiment manger des aliments consistants et en quantitĂ© suffisante, moins par gourmandise que pour l’énergie qu’ils leur fournissent.

Les colĂ©riques ont tendance Ă  abuser d’aliments riches et forts (viande, charcuterie, desserts sucrĂ©s 
). Ils utilisent aussi volontiers des excitants comme l’alcool, le cafĂ©, le thĂ©, le tabac 



đŸŒ±Les maladies 

La tendance des colĂ©riques Ă  exagĂ©rer dans les activitĂ©s motrices, les prĂ©disposent aux affections des muscles (dĂ©chirure), os (fracture), tendons (tendinite) et des articulations (rhumatisme, arthrose 
).

Les abus alimentaires engendrent principalement des troubles au niveau hĂ©patique : congestion du foie, Ă©puisement hĂ©patique, insuffisance biliaire, nausĂ©e, calculs
L’affaiblissement du foie a des rĂ©percussions nĂ©fastes dans le reste du corps : indigestions, constipation, maux de tĂȘte, hypertension, accidents vasculaires ...


Source : Christophe Vasey "Les tempéraments et les ùges de la vie"

Image : vecteurdecroissance

Commentaires


bottom of page