top of page
Post: Blog2_Post

đŸŒŒLe tempĂ©rament lymphatique đŸŒŒ


Le tempérament lymphatique et son caractÚre
Le tempérament lymphatique et son caractÚre

đŸŒ±La morphologie

Le tempérament lymphatique est aussi désigné comme étant un tempérament digestif ou nutritif.

Le systĂšme digestif Ă©tant bien dĂ©veloppĂ©, l’abdomen est long et plutĂŽt volumineux.

Les lymphatiques mangent volontiers et assimilent facilement. Le stockage des graisses se fait aisĂ©ment chez eux. Ce stockage est d’ailleurs important lorsqu’ils se suralimentent, car ils ont un mĂ©tabolisme de base lent.

Ils « brĂ»lent » peu et lentement ce qu’ils mangent.

De plus, ils sont généralement peu actifs physiquement. La prédominance de la lymphe chez les lymphatiques leur confÚre un teint pùle ou blanc.


đŸŒ±L’activitĂ© physique

Les lymphatiques ne se livrent pas volontiers à des activités physiques, et encore moins à des sports. Ils sont peu moteurs et préfÚrent une vie calme et sédentaire.

Ce sont des personnes aux gestes et mouvements tranquilles. Les activitĂ©s qu’ils prĂ©fĂšrent sont celles qui ne sollicitent pas trop leurs forces musculaires.


đŸŒ±L’alimentation

Les lymphatiques ont un tube digestif bien développé et ils aiment manger. Ils apprécient par conséquent les plats riches en farineux (pùtes, purées, gratins, soupes) ou les aliments riches en lipides (charcuterie, produits laitiers, plats en sauce).

Les lymphatiques n’aiment pas les changements et peuvent manger rĂ©guliĂšrement les mĂȘmes genres de plats.


đŸŒ±Les maladies

Le fait d’aimer manger et, de ce fait, d’avoir la tendance Ă  manger trop Ă©puise les organes digestifs (insuffisance hĂ©patique/pancrĂ©atique), dilate les poches digestives (ptĂŽse de l’estomac, de la vĂ©sicule biliaire et de l’intestin).

De plus, les nombreuses toxines rĂ©sultant des abus alimentaires surchargeant la lymphe qui s’épaissit et circule plus lentement, ce qui favorise les infections. Les ganglions lymphatiques se congestionnent et s’enflamment (adĂ©nite, amygdalite) ; les tissus accumulent de la lymphe (oedĂšme). La graisse se dĂ©pose aussi dans les tissus, ce qui conduit Ă  la prise de poids et l’infiltration des tissus par la cellulite.


Source : Christophe Vasey "Les tempéraments et les ùges de la vie"

Image : vecteurdecroissance

Comments


bottom of page