top of page
Post: Blog2_Post

🌼Le tempérament nerveux/mélancolique🌼


Le tempérament nerveux et son caractère
Le tempérament nerveux et son caractère

🌱La morphologie

Le cerveau étant l’organe prédominant chez les mélancoliques, le réceptacle de la tête, est bien développée. Le mélancolique est quelqu’un aimant penser, il n’est pas très actif physiquement, respiratoirement et digestivement.

Les mélancoliques sont des gens plutôt longs et minces. Le thorax est plat et fluet, et l’abdomen court, avec un ventre plat lui aussi.


🌱L’activité physique

Les activités sportives ne les attirent pas et ceci, d’autant moins, qu’ils sont faibles musculairement et respiratoirement.

Ils préfèrent s’installer confortablement quelque part pour observer et réfléchir.


🌱L’alimentation

Les mélancoliques sont des petits mangeurs. Ils préfèrent les petits repas légers et faciles à digérer. Par contre, il faut que ceux-ci soient suffisamment savoureux pour qu’ils y trouvent un intérêt.

Une nourriture fade et monotone les prive de l’effet stimulant que peuvent apporter les aliments. Pour cette même raison, les mélancoliques aiment les aliments sucrés, les plats épicés, le sel, le café, le thé, etc.

À cause de leurs capacités digestives modestes, ils préfèrent faire plusieurs petits repas dans la journée plutôt qu’un gros. Leur faible appétit les conduit parfois à sauter des repas, ce qui leur est préjudiciable : étant plutôt longs et minces, ils n’ont pas beaucoup de réserves.


🌱Les maladies 

Leurs cogitations peuvent les occuper tout au long de la journée et, parfois, même au cours de la nuit, d’où une tendance aux insomnies.

Cette exagération de l’activité mentale les épuise nerveusement. Les premiers signes de surmenage sont la fatigue, une perte d’élan et une tendance au pessimisme.

Les maladies auxquelles sont sujet les mélancoliques sont les maux de tête, l’insomnie, l’asthénie, l’anxiété, le découragement et une tendance dépressive. Ces troubles ont des répercussions sur les autres organes du corps : arythmie cardiaque, indigestions, constipation, spasmes, baisse des défenses immunitaires …


Source : Christophe Vasey "Les tempéraments et les âges de la vie"

Image : vecteurdecroissance




Comments


bottom of page