top of page
Post: Blog2_Post

🌿Le thym et ses bénéfices 🌿

Dernière mise à jour : 5 mars



Je vous propose ici quelques mots autour de thym, Thymus vulgaris, à ne pas confondre avec le thym serpolet, même si ses propriétés sont similaires. Avant tout, concernant la récolte, on veillera à ne prélever que ce dont nous avons besoin, en laissant 9/10 des plantes afin de préserver la biodiversité.

Rappelons que nous sommes (déjà) en période de sécheresse extrême avec un manque d'eau accrue, et que le thym est également une plante mellifère précieuse pour les insectes et pollinisateurs. Le thym est souvent utilisé en cas de refroidissement, grippe, mal de gorge. Il est en effet réchauffant et antiseptique, et va donc aider à combattre pas mal de virus. Néanmoins il y a souvent une grande confusion concernant son action sur l'immunité. Il est souvent consommé pour "renforcer les défenses immunitaires". Quand nous sommes malades, ou qu'il y a des personnes malades et potentiellement contagieuses autour de nous, c'est en effet une très bonne plante pour mobiliser nos ressources immunitaires et éviter d'être affectés par des virus autour de nous. Par contre ce n'est pas une plante "tonique", dans le sens ou le thym va renflouer nos réserves, par exemple en cas d'épuisement, après une maladie, ou à l'automne quand notre énergie et nos réserves immunitaires commencent à diminuer.

Dans ce cas là nous prendrons plutôt des plantes adaptogènes qui vont plutôt aider à reconstituer nos cellules immunitaires, réharmoniser le système endocrinien et la réponse inflammatoire, etc. Le thym est donc plutôt une stimulante qui ira mobiliser ses réserves pour combattre une infection.

Le thym est également une grande plante antiseptique à large spectre, qui agira sur tout type d'infection, que ça soit au niveau des poumons, mais aussi au niveau intestinal (candida, dysbiose), au niveau urinaire (cystite), au niveau gynécologie (vaginite, mycose), au niveau de la peau (acné, infections). Au niveau pulmonaire, cette action antiseptique se combine à son action mucolytique et va aider à produire une bonne toux efficace pour évacuer le mucus. Ses huiles essentielles, dont les composés principaux sont le thymol et le carvacrol, semblent stimuler les mouvements ciliaires des bronches, ce qui facilite l'expectoration. Il est particulièrement efficace lorsque le mucus est plutôt jaune et épais, ce qui montre une infection au niveau des poumons. On pourra l'utiliser en infusion, mais également en bain de vapeur.


Pour une application en externe, on pourra appliquer l'infusion en lotion pour la peau, ou encore son hydrolat. Également stimulant circulatoire, il apporte un certain soutien au niveau des douleurs articulaires en aidant à l'évacuation des toxines responsables de problème de goutte ou d'arthrite.

Il sera également emménagogue, et facilitera donc les règles en amenant du mouvement dans le bassin. Lors d'infection du système reproducteur féminin, on pourra l'utiliser en interne, mais également en bain de siège, en bain de vapeur périnéale, ou en douche vaginale (à l'aide d'une petite poire vaginale). Il est également connu comme un stimulant général du système nerveux, en activant la micro-circulation au niveau cérébral, et améliorant ainsi la concentration et l'acuité intellectuelle. Son action sur le mental se fait également sentir dès que l'on respire son parfum, il vivifie instantanément l'esprit et améliore les états de dépression et d'anxiété (mais il n'aura pas spécialement d'action au niveau des récepteurs hormonaux comme le ferait un anxiolytique). ⚠️ Contre-indications : le thym peut devenir irritant pour les reins, on veillera donc à le consommer sur une courte période de temps et en petite quantité. Il n'y a cependant pas de problème à l'utiliser dans votre cuisine, on parle ici de dosages thérapeutiques, et donc plus conséquent. On ne l'utilisera pas non plus chez les femmes enceintes, allaitantes, chez les personnes épileptiques, ou souffrant de calculs rénaux et insuffisance rénale.

QUELQUES REMÈDES - Mon usage préféré reste l'infusion, tant banalisé et pourtant délicieuse et pleine de bienfaits. Je verse une eau autour de 70°, je couvre pour préserver les huiles essentielles, puis je laisse infuser une dizaine de minutes. Cette infusion peut-être utiliser également comme lotion pour la peau, les cheveux, ou encore dans la préparation un bain de siège. - En bain de vapeur, le thym est très intéressant pour les sinus. Il suffit de verser de l'eau chaude sur du thym dans un bol assez grand, et de pencher la tête sur le bol en se couvrant la tête d'une serviette comme pour créer une tente qui préservera la vapeur. On respire profondément autant que possible pour bien dégager les voies respiratoires. - Le sirop de thym est un remède intéressant pour les enfants lors de toux intempestives la nuit. Je réalise un sirop en laissant infusion deux à trois poignées de thym dans un litre d'eau durant une nuit, et chauffe très doucement le matin quelques minutes sans faire bouillir, afin de préserver les huiles essentielles. Je filtre et je pèse ensuite mon liquide. Je rajoute la même quantité (en poids) de miel, je chauffe toujours très doucement pour ne pas abîmer les huiles essentielles pendant quelques minutes, puis je verse le tout dans une bouteille préalablement stérilisée. Ce sirop se conserve quelques semaines au frigo. Pour optimiser la conservation et le garder quelques mois, je rajoute 0,5% d'huile essentielle de thym, ou parfois un peu de teinture de sureau. On pourra prendre une cuillère à soupe 3 à 5 fois par jour en cas de grippe, rhume, toux, refroidissement, rhinite, bronchites,... - La teinture est également intéressante, il suffit de remplir un bocal de thym séché, et d'ajouter un alcool à 45° (style alcool de fruits). Après trois semaines on filtre la préparation, et on l'a conserve dans un flacon en verre teinté à l'abri de la lumière et de la chaleur. On pourra prendre 2 à 3 ml de teinture 3 fois par jour. - L'hydrolat est également intéressant pour tous les déséquilibres mentionnés, en étant plus doux et mieux toléré pour les femmes enceintes, allaitantes,les enfants ou les personnes épileptiques. Il fera également des merveilles en usage cosmétique pour la peau, on peut l'appliquer en lotion ou encore l'intégrer dans une crème de soin. C'est une plante très intéressante à distiller car elle donne beaucoup d'arômes.


- Le vinaigre est intéressant tant pour ses propriétés médicinales que ses propriétés gustative. Il suffit de remplir un bocal de thym séché, puis de remplir de vinaigre de cidre de pomme. On laisse macérer trois semaines à l'abri de la lumière et à température ambiante, puis on filtre. On pourra l'utiliser à réaliser de 1 à 2 ml 3 à 5 fois par jour pour les enfants, et on doublera la dose pour un adulte. Et on pourra bien sûr l'utiliser dans sa cuisine végétale. En vous souhaitant de belles cueillettes et de belles préparations avec la médecine du thym Article de Jess sur www.jardinalchimique.com

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page