top of page
Post: Blog2_Post

Mécanismes impliqués dans les échanges entre le microbiote intestinal et le cerveau

Dernière mise à jour : 28 mars 2023



Voici un extrait de la revue du microbiote que j'ai trouvé intéressant à vous proposer en relecture (La-Revue-Des-Microbiotes-Numero-18_troubles psychiatriques)


Le système nerveux central (SNC) est étroitement lié au tractus gastro-intestinal qui régule son fonctionnement et son homéostasie.

En retour, le microbiote intestinal participe au contrôle du SNC.


Les interactions entre le microbiote intestinal et le cerveau se font par diverses voies et notamment via le système nerveux entérique, le nerf vague, le système immunitaire ou des molécules synthétisées par le microbiote intestinal telles que les acides gras à chaîne courte (AGCC).


Différents stimuli comme le stress, la maturation cérébrale ou le vieillissement, les infections, un régime alimentaire non équilibré ou certains médicaments peuvent influencer la composition du microbiote.

Cette dysbiose va entraîner une modification de la production de ses métabolites favorisant la survenue d’une perméabilité de la barrière intestinale, une inflammation et des altérations de l’ADN ce qui va contribuer à un dérèglement de l’homéostasie cérébrale et au développement de pathologies psychiatriques.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page