top of page
Post: Blog2_Post

🌿la Pulmonaire (pulmonaria officinalis)🌿


pulmonaria officinalis (unsplash)
pulmonaria officinalis

L’usage médicinal de la Pulmonaire est très ancien, le médecin Grec Dioscoride, au Ier siècle av. J.‑C décrit la plante et rapporte qu’on lui attribue « vertu grande pour consolider les ulcères du poumon ».


On utilisera surtout ses feuilles ou somnités fleuries en phytothérapie.

La pulmonaire a ainsi été utilisée comme remède contre les maladies pulmonaires telles que la tuberculose, l’asthme et la toux.


En usage externe, la pulmonaire a été utilisée pour l’eczéma, les hémorroïdes, les plaies et les brûlures car elle contient de l’allantoïne aux propriétés cicatrisantes.


Cette plante est aujourd’hui peu employée en partie à cause de composés qu’elle contient, les alcaloïdes pyrrolizidiniques, qui sont toxiques pour le foie et potentiellement cancérigènes donc on évitera son usage prolongé.


🌱Principaux effets :

• Sudorifique (analogue à la bourrache).

• Émollient

• Astringent 


☘️Usages traditionnels et courants (interne)

• Affections bronchiques

• Hémoptysie

• Poumon : expectorant : inflammation des bronches, tuberculose, toux, grippe, bronchite, catarrhe pulmonaire (inflammation des voies respiratoires), pharyngite, rhume

• Accessoirement hémostatique, sudorifique, vulnéraire (usage externe), diurétique et astringent (plaies)


Infusion : 1 cuillerée à soupe de feuilles et de fleurs pour 250 ml d'eau bouillante, laisser infuser 10 minutes. Boire 3 à 4 tasses par jour et ajouter du miel. 

Poudre/décoction

- usage externe

- cicatrisation des plaies : application directe sur la peau.


Contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes.


Source : Phytothérapie (Valnet), L'herbier du Diois, Doctonat

Image: unsplash


N'hésitez pas si vous avez des questions..

🪷Julie🪷


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page